Top 10 : les tifos du week-end

par • 02/10/2018 • A la une, Top 10 des tifosCommentaires (2)1018

Comme chaque semaine, La Grinta vous propose les dix tifos à retenir du week-end. Les critères du classement ne changent pas : qualité, esthétisme, complexité sont évalués. En excluant bien sûr les tifos commandés à un tiers. En route pour de multiples derbies

10. KF Tirana  0-1 Partizani Tirana

 

 

Ce Top 10 démarre par le derby de Tirana, la capitale albanaise. Le KF remonte tout juste après avoir passé une saison en seconde division. Les locaux ont fait dans la simplicité : “Toujours tes soldats” en référence à la ville. Leurs rivaux des Ultras Guerrils sont un peu plus créatifs et se moquent de cette douloureuse descente. Bender, le robot de la série animée Futurama où le héros se réveille en l’an 3000, frappe un fan du KF : “Un coup qui te laisse inconscient, qui te dégage du stade et de la division”.

9. Spartak Trnava 1-2 Slovan Bratislava

Autre pays, autre derby : celui opposant deux villes distantes de 50 kilomètres en Slovaquie. “Les légendes sont éternelles” est-il écrit au-dessus de feuilles formant le chiffre 50. C’était en effet il y a 50 ans que le Spartak remportait son premier titre. À noter que les supporters des deux camps se sont physiquement affrontés au cours de la rencontre.

8. RC Kouba 0-0 USMH

Au huitième rang de notre classement figurent les supporters du RC Kouba en Algérie. Là aussi, ce derby a été émaillé d’incidents autour du stade. En tribune, les Verts le revendiquent : ils “sont toujours là”.

7. Hambourg SV 0-0 St.Pauli

Détour en Allemagne, cette fois pour le derby d’Hambourg. Les supporters du HSV s’enorgueillissent de leur palmarès plus conséquent que leur populaire voisin. La C1, notamment, soulevée en 1983 est bien entendue mise en valeur :  “Notre puissance est taillée dans la pierre”. Du côté du parcage, les fans de Sankt Pauli se sont faits remarquer par un craquage de fumigènes.

6. FC Saint-Gall 2-1 Grasshoppers Zurich

Le groupe suisse des Compadres (dont l’emblème est représenté sur la seconde photo) fête ses 10 ans. Sur l’animation principale, on aperçoit un boucher avec en fond des personnages aux couleurs des différents clubs suisses et la banderole : “Je peux vous donner quelque chose en plus ?”.  C’est fait : Les Grasshoppers.

 

 

 

5.Montpellier 3-0 Nîmes

Sans doute le meilleur tifo de l’histoire de la tribune Étang de Thau et cette inspiration tombe au meilleur moment. Le voile des ultras montpelliérain met en scène la narration respective de l’histoire du MHSC et du Nîmes Olympique par deux anciens. Tandis que le premier énumère son palmarès plus fourni, le second représenté en crocodile rouge “radote” son unique souvenir marquant. Une petite phrase piquante couronne le tout : “Certains clubs font de petites épopées, d’autres écrivent l’histoire”. De nombreuses banderoles ont ponctué la rencontre, dont certaines très drôles. Hélas, ce derby a aussi fait parler pour ses incidents, Les Gladiators Nîmes ont en effet ressorti le diable de la bâche de la Butte Paillade, volée de nuit il y a quelques mois après avoir eux-mêmes vu leur bâche dérobée par un commando montpelliérain lors d’un déplacement à Lorient. Un affront qui rendrait presque le score anecdotique et qui a bien failli faire dégénérer ce match en règlements de compte.

4. Benevento 1-3 Foggia

De retour en Serie B après la dernière saison chaotique de son équipe, la Curva Sud de Benevento ne lâche rien. Le douzième homme colore simplement le haut de son virage, mais difficile de demander mieux au vu des circonstances actuelles.

3. CSKA Sofia 0-1 Levski Sofia

Sur le podium, direction la Bulgarie et le derby de Sofia. Les locaux ont déployé un “Северъ” soit “Secteur Nord”, du nom de leur zone. Leur rivaux ont répliqué : “Le Lion Bleu rugit puissamment” tandis que les Ultras Varna fêtent leur 25 ans avec un petit voile. On aurait pu s’attendre globalement à mieux mais ça au moins le mérite d’exister.

 

2. Bayer Leverkusen 2-4 Borussia Dortmund

 

Les fans du Bayer  ont rappelé les succès de leur club sur toute la Nordkurve : la Ligue régionale de l’Ouest en 1968, la victoire en Coupe UEFA en 1988 et la victoire en Coupe d’Allemagne en 1993. Transparence et rigueur germanique oblige, les organisateurs de la chorégraphie rendront compte de son coût total aux donateurs lors des prochains matchs.

1. Ferencváros 1-0 Ujpest

Pour conclure ce Top 10 en beauté, il ne manquait que le plus chaud  derby de Budapest. Les Hongrois de Ferencváros célèbrent les 90 ans du B-közép, présenté comme le premier groupe organisé de supporters d’Europe, avec un tifo à feuilles sur trois tribunes. L’aigle, l’emblème local, et les traditionnelles couleurs vert et blanc sont au coeur de cette animation. Dans le parcage, un maillot main sur le blason a été exhibé du côté des Lilas.

 

 

Avec Thomas Boraca

Merci d’envoyer photos et vidéos uniquement à cette adresse : top10destifos@lagrinta.fr !

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

2 Responses to Top 10 : les tifos du week-end

  1. Un visiteur dit :

    Spartak Trnava 1-2 Slovan Batislava

    Il manque un “R” à BRatislava.
    De plus et surtout au delà de cette faute de frappe, vous parlez du derby de “Trnava”, or le Slovan est de Bratislava comme son nom l’indique !
    Bravo pour votre site et bonne continuation

    Salutations ultras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1