Top 10 : les tifos du week-end

par • 08/11/2016 • A la une, Top 10 des tifosCommentaire (0)1775


8-olympiakos-piree-3-0-panathinaikos-athenes-2Un dernier Top 10 des plus beaux tifos du week-end avant la trêve internationale. Comme d’habitude le classement est établi selon les critères suivants : l’originalité, la créativité, la complexité et la qualité des chorégraphies. Difficile de trouver des pépites ce week-end, mais on a repéré quelques animations intéressantes.

10. Caen 1-0 Nice

10-caen-1-0-nice-310-caen-1-0-nice-1

On commence ce Top 10 avec une animation française. À l’occasion de la venue de Nice, le MNK décide d’afficher leur soutien envers les joueurs avec une grande banderole « Ne lâchez pas, on ne vous lâchera pas », agrémentée de papelitos à l’entrée des joueurs. Visiblement, le message est passé, puisque les Normands font tomber le leader du championnat de France.

9. Sydney FC 2-1 Melbourne Victory

7-sydney-fc-2-1-melbourne-victory

En Australie aussi, on fait des tifos. Celui des supporters du Sydney FC est sans fioriture : des bandes aux couleurs du club, et une grande bâche indiquant le nom du club.

8. MŠK Žilina 7-0 FC Spartak Trnava

9-msk-zilina-7-0-fc-spartak-trnava-1 9-msk-zilina-7-0-fc-spartak-trnava-2 9-msk-zilina-7-0-fc-spartak-trnava-3

La réception du Spartak Trnava était l’occasion pour les ultras du MŠK Žilina de mettre fin à leur boycott des matchs à domicile. Un retour au stade fêté avec cortège, animation pyrotechnique, voile représentant des ultras, et victoire du club 7-0 face à l’adversaire du jour. Qui dit mieux ?

7. Olympiakos Pirée 3-0 Panathinaikos Athènes

8-olympiakos-piree-3-0-panathinaikos-athenes 8-olympiakos-piree-3-0-panathinaikos-athenes-2

Pour ce derby face au Panathinaikos, la Gate 7 n’y est pas allée par quatre chemins : un lancer de papier hygiénique, suivi d’un monstrueux craquage de fumigènes et de pots de fumée noire. Sur la grille, un message en forme de chambrage qui pourrait faire référence au match interrompu face au PAOK deux semaines plus tôt. Galvanisé, l’Olympiakos qui s’impose 3-0 et conforte sa place de leader du championnat grec.

6. Leicester City 1-2 West Bromwich Albion

6-leicester-city-1-2-west-bromwich-albion

Dans les pays du Commonwealth, on célèbre l’armistice de la Première guerre mondiale avec le “poppy”, un petit coquelicot qui fait office d’hommage aux soldats tombés pendant la Grande Guerre. À l’approche du Remembrance Day, les fans de Leicester lèvent des feuilles formant des « poppies » rouges sur un fond blanc. Ce symbole fait également l’objet d’un conflit entre la Football Association (FA) et la FIFA : à l’occasion du match de qualification pour le Mondial 2018 entre l’Angleterre et l’Ecosse, les deux équipes souhaitent arborer le fameux coquelicot. L’instance internationale, qui proscrit les symboles politiques dans les stades, menacent les fédérations de sanctions.

5. KS Ruch Chorzów 0-5 KKS Lech Poznan

5-ks-ruch-chorzow-0-5-kks-lech-poznan 5-ks-ruch-chorzow-0-5-kks-lech-poznan-3 5-ks-ruch-chorzow-0-5-kks-lech-poznan-2Face au Lech Poznan, les ultras de Chorzów ont préparé un tifo Halloween à base de têtes de mort et d’écritures sanguinolentes. En tribune, un grand voile porte le nom de la ville, et sur la grille,une phrase que l’on peut traduire par « Nous sommes avides de sang, vos jours sont comptés ». Il s’en suit un gros craquage de fumigènes. Terrifiant ? Pas pour Lech Poznan qui terrasse l’équipe hôte 0-5.

4. Racing Club Strasbourg 1-2 Reims

rcs

Entre leur retour en Ligue 2 et leur changement de tribune, les Ultras Boys 90 ont de quoi s’amuser. Pour la venue de Reims, les UB déploient un tifo sur toute la tribune. . Cela n’impressionne pas l’adversaire rémois qui fait tomber le Racing, et poursuit son chemin vers la remontée en Ligue 1

3. Club Brugge 1-1 Genk

3-club-brugge-1-1-genk

Le Club Brugge Koninklijke Voetbalvereniging voit le jour le 13 novembre 1891. Et 125 ans, ça se fête ! En tribune, on célèbre cet anniversaire avec un voile représentant des joueurs et des exploits du club, avec le logo du club spécial 125 ans au centre, et la phrase « 125 ans de fierté et de gloire » en dessous. Sur le terrain, les “blauw en zwart” partagent les points avec Genk.

2. Porto 1-1 Benfica

2-porto-1-1-benfica

Les Super Dragoes profitent de la venue de l’éternel rival Benfica pour fêter leurs 30 ans d’existence. Un anniversaire célébré avec un voile dans la partie centrale de la tribune où il est inscrit « 30 anos » avec des lettres en 3D taillées dans la pierre, et le logo de l’association pour remplacer le 0. Le reste de la tribune est parsemé de drapeaux bleus. Sur la grille, le message « seuls les plus forts survivent… nous sommes éternels ».

1. VfB Stuttgart 3-1 Arminia Bielefeld

1-vfb-stuttgart-3-1-arminia-bielefeld

Pour ce match de 2. Bundesliga, les fans de Stuttgart décident d’afficher clairement leur appartenance et leurs couleurs. Dans la tribune, le rouge et le blanc sont matérialisés par des feuilles sur l’anneau du haut, et des drapeaux sur celui du bas. Sur la grille une banderole qui reprend tout simplement le nom complet et la date de création du club : « Eingetragener Verein für Bewegungsspiele Stuttgart seit 1893 ». Comme on dit dans le jargon, sobre et efficace.

Avec Thomas Boraca.

Nous réceptionnons vos photos et vidéos uniquement à cette adresse: top10destifos@lagrinta.fr.

Retrouvez la Tribune des Supporters chaque jeudi sur butfootballclub.fr

Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1