Le PSG accusé d’avoir contourné le fair-play financier avec l’accord de l’UEFA

par • 02/11/2018 • brevesCommentaire (0)471

Le PSG accusé d’avoir contourné le fair-play financier avec l’accord de l’UEFA. (DR)

L’homme à l’identité inconnue à l’origine de Football Leaks avait promis de prochaines révélations concernant le PSG. L’anonyme a tenu parole  : le PSG aurait négocié un contournement du fair-play financier en accord avec l’ancien président de l’UEFA Michel Platini et de l’actuel Gianni Infantino qui était alors son bras droit.

Le consortium de médias Européen Investigative Collaborations (EIC) affirment détenir des documents prouvant l’implication des deux hommes dans un arrangement avec le PSG Nasser Al-Khelaïfi, et son bras doit, Jean-Claude Blanc.

Celui-ci la valeur des contrats de sponsoring du club, notamment celui concernant l’office de tourisme du Qatar, probablement surévalué pour permettre au club parisien de continuer à dépenser sans compter.  Qatar Tourism Authority (QTA) donnerait plus de 200 millions par an alors que la valeur du contrat estimée par Octagon, expert indépendant mandaté par l’UEFA, ne serait que de 2,7 millions annuels.

Les hauts dirigeants de l’instance européenne auraient « couvert les faits » pour des « raisons politiques », comme en atteste un document rédigé par le directeur juridique de l’UEFA. Le PSG pour sa part se défend de toute fraude ce vendredi soir dans un communiqué : Le Paris Saint-Germain a toujours agi dans le respect absolu des lois et des réglementations édictées par les institutions sportives. Le Club s’est toujours strictement conformé aux lois et réglementations en vigueur et dément fermement les allégations publiées ce jour par Mediapart”.

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1