Affaire des pétards lancés sur Lopes : 6 mois ferme pour un Messin

par • 16/10/2018 • brevesCommentaire (0)474

Affaire des pétards lancés sur Lopes : 6 mois de prison ferme pour un Messin. (DR)

L’affaire remonte déjà à presque deux ans. Lors d’un match entre le FC Metz et l’OL en décembre 2016, un premier pétard lancé depuis la tribune Est avait atterri à proximité du gardien lyonnais Anthony Lopes.

Un second l’avait atteint alors qu’il se roulait au sol, pris de douleurs à un tympan touché. . Le stade Saint-Symphorien avait été suspendu et le match rejoué et perdu par Metz.

Les auteurs de ces lancés de pétards ont été condamnés respectivement ce mardi à six mois de prison avec sursis et six mois de prison ferme nous apprend Le Républicain Lorrain. Ils ont également interdiction de pénétrer dans une enceinte sportive pendant cinq ans.

Ces peines sont toutefois moins lourdes que ce qui avait été requis :   un an ferme et un an avec sursis.

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1