Reims-Bastia : La plainte des supporters corses contre les policiers classée sans suite

par • 07/12/2016 • brevesCommentaire (0)720

tm92

Reims-Bastia : La plainte des supporters corses contre les policiers classée sans suite. (Facebook/Ghjustizia è Verità Per i Nostri)

Les plaintes des supporters bastiais pour « violences aggravées, faux et usage de faux » ont été classées sans suite mardi par le parquet de Reims.

La décision intervient à quelques jours du procès en appel de membres du groupe Bastia 1905  concernant les heurts avec des policiers le 13 février 2016. Me Jean-André Albertini s’est étonné de cette décision au micro de France Bleu RCFM.

“[…] Il y a des certificats médicaux qui attestent des violences à l’égard des supporters qui ont été interpellés à Reims. Ce sont des données objectives que l’on ne peut pas ignorer. C’est la raison pour laquelle nous allons saisir un juge d’instruction pour que cette plainte fasse son chemin entre les mains d’un magistrat instructeur“, clame l’avocat.

Les anciens du groupe historique “Testa Mora 1992” (dissous il y a plus de dix ans) ont quant à eux estimé “qu’il était impossible désormais de rester à l’écart de cette tentative de criminalisation de ces supporters, d’une jeunesse Corse que l’on veut,à tout prix, faire taire” (voir photo).

Preuve que la tension est loin d’être apaisée sur l’île près d’un an après ces événements qui ont dépassé le cadre du football.

Adrien VERRECCHIA Twitter @MrVerrecchia
Pin It

articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

UA-29216551-1